Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Douglas TABET expert en évaluation immobilière

Le blog de Douglas TABET expert en évaluation immobilière

Douglas TABET est un expert en évaluation immobilière. Il sait déterminer la valeur de tout bien immobilier sur tout le territoire national. Réponse à vos demandes de devis par mail à l'adresse info@douglastabet.com - bureau en région parisienne : 61, rue de l'Alma 92400 COURBEVOIE 01 41 16 09 50 - bureau en Bretagne : 5, rue du Bourrigo 56260 LARMOR PLAGE 02 97 84 63 30


C'est bientôt la rentrée...

Publié par Douglas TABET sur 23 Août 2013, 15:25pm

Ce n'est pas un scoop, c'est bientôt la rentrée.

Notre gouvernement a repris son travail ce lundi, beaucoup d'entreprises reprendront lundi 26 août.

La rentrée c'est aussi septembre avec son lot de nouvelles propositions de lois dont, bien sût, la loi ALUR, texte fourre-tout à l'image de la loi SRU de 2000.

C'est aussi la réforme de la taxation des plus-valeues immobilières.

C'est encore l'encadrement des loyers.

Ca bouscule dans tous les sens alors que l'immobilier est un domaine qui a besoin de stabilité.

Les engagements pris par les investisseurs immobiliers, que ce soit en résidence principale ou secondaire, le sont sur de longues périodes : le crédit est en moyenne de 19 ans à ce jour.

Il n'est pas difficiele d'imaginer ce que peut faire dans la tête d'un investisseur immobilier l'absence de stabilité en matière d'investissement pierre.

Il serait même question de taxer les plus-values immobilières réalisées lors de la revente d'une résidence principale : un petit impôt certes mais sur une assiette énorme de 550 à 750.000 transactions selons les années...

 

Pour répondre à la demande de sécurisation des loyers, une garantie universelle des loyers serait mise en place : tout bailleur pourrait en bénéficier en cas de défaillance de son locataire.

Il serait créé un centre national des impayés géré par l'Etat et le Trésor Public serait en charge du recouvrement desdits impayés... Bien sûr cette garantie pour tous aurait un coût obligatoire estimé à 1,5% des sommes garanties mises en recouvrement partagé par moitié entre bailleur et locataire.

L'idée semble généreuse mais il s'avère que la FNAIM a estimé que pour être équilibrée cette garantie devrait avoir une "cotisation" de 3,5% et non 1,5%.

Bien sûr, les abus ne manqueraient pas d'être constatés et le Trésor Public bien démuni pour mettre en recouvrement les sommes dues...

 

Ce qui est dramatique, c'est que les politiques pensent savoir mieux que les professionnels ce qui est bon pour l'immobilier.

Il est clair que ce n'est pas grace à une loi que les choses vont s'améliorer sensiblement. Seule une prise de conscience collective de tout bord permettrait d'envisager un ensemble de solutions adaptées.

Ce qui est certain, c'est que sans l'aide des investisseurs privés, les problèmes de logement continueront à devenir très difficles à gérer.

 

Il serait bon que les organisations syndicales professionnelles de l'immobilier embauchent des salariés dont l'activité consisterait à être en contact permament avec les fonctionnaires qui font les lois (non ce ne sont pas les politiques mais bien les fonctionnaires) dans les ministères de tutelle, avec reporting des mesures envisagées par les pouvoirs publics, celles qui sont "dans le tube" et bien sûr être force de propositions en orientant les réflexions.

C'est tellement évident que ce n'est pas fait.

Les présidents des organisations patronales de l'immobilier ne sont pas les mieux placés pour mener ce lobbying quotidien dans des domaines très variés de l'immobilier depuis la construction jusqu'à la commercialisation, puis à la gestion, la location, et la revente.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents