Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Douglas TABET expert en évaluation immobilière

Le blog de Douglas TABET expert en évaluation immobilière

Douglas TABET est un expert en évaluation immobilière. Il sait déterminer la valeur de tout bien immobilier sur tout le territoire national. Réponse à vos demandes de devis par mail à l'adresse info@douglastabet.com - bureau en région parisienne : 61, rue de l'Alma 92400 COURBEVOIE 01 41 16 09 50 - bureau en Bretagne : 5, rue du Bourrigo 56260 LARMOR PLAGE 02 97 84 63 30


Comment un agent immobilier juge un dossier de location?

Publié par Douglas TABET sur 25 Avril 2009, 19:38pm

 

Louer un logement est devenu un véritable parcours du combattant.

Quelles sont les règles de base que retient un professionnel de l'immobilier pour évaluer un dossier de candidature de location?

Premièrement, le professionnel affectionne les revenus plus que le patrimoine : en clair, si vous avez un gros patrimoine mais pas de revenus, désolé de vous faire savoir que vous n'êtes pas ce que recherchent les professionnels.

Pourquoi?

Tout simplement parce que la question est de savoir : tel candidat locataire aura-t-il les moyens (entendre les revenus) nécessaires pour payer son loyer et ses charges locatives?

C'est une question de bon sens.

Pas de revenus suffisants, pas de location sauf dispositif social d'aide à l'accès au logement.

Qu'est-ce qu'on entend par revenus suffisants?

Réponse : la même chose qu'un banquier qui étudie une demande de prêt.

Il est démontré que lorsqu'un couple "lambda" consacre plus du tiers de ses revenus au paiement du loyer de son logement, le "taux de sinistralité" augmente.

Par ce vocable, il est fait référence aux statistiques en matière d'impayés de loyers et/ou de crédits.

Plus le taux d'endettement (toutes sommes confondues) dépasse 33% des revenus d'ensemble, plus le risque d'impayés augmente.

C'est la raison pour laquelle il est si difficile de faire accepter un dossier "limite" par un professionnel.

Ce premier filtre élimine déjà un bon nombre de candidats car les loyers ont atteint des niveaux élevés difficilement conciliables avec les revenus des ménages.

Deuxièmement, le professionnel aime la stabilité.

Une bonne ancienneté chez le même employeur (2 ans et plus), le fait de vivre en couple (même durée), d'être marié ou pacsé, d'avoir des enfants sont autant de signaux favorables.

Cependant, plus la famille est grande, plus les charges familiales augmentent et donc plus le taux d'endettement recherché doit être faible (descendre à 25% par exemple).

En croisant ces critères, cela réduit de beaucoup les chances pour un candidat locataire d'accéder au logement qu'il convoite.

Cependant, il existe des dispositifs d'accompagnement pour l'accès au logement en direction des ménages ne emplissant pas les critères énoncés plus haut.

Pour plus de détails sur les aides, pensez à consulter le site de l'Agence Nationale d'Information sur le Logement sur son site :  www.anil.org

Cette association est présente sur tout le territoire national au travers des agences départementales.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

etienne 26/04/2009 17:36

article très intéressant, 25 % c'est assez "rude"...
le logement devient un problème très épineux.
ps: une petite remarque , vous pouvez mettre directement un lien hypertexe dans l'article, cela ajoute en convivialité, et simplicité .
merci à vous pour toutes ces infos pratiques

etienne 26/04/2009 17:36

article très intéressant, 25 % c'est assez "rude"...
le logement devient un problème très épineux.
ps: une petite remarque , vous pouvez mettre directement un lien hypertexe dans l'article, cela ajoute en convivialité, et simplicité .
merci à vous pour toutes ces infos pratiques

Douglas TABET 26/04/2009 20:06


merci pour votre commentaire.
oui c'est rude en effet mais la triste réalité vécue au quotidien.
merci pour le "tuyau".


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents